Le Piémont fleuri. Immergez-vous dans un océan de fleurs

Body

La beauté timide des primevères et des violettes sur les bords des chemins forestiers, les floraisons spontanées des jonquilles dans les prairies de montagne des vallées de Turin et de Cuneo, les jardins luxuriants autour des lacs et des châteaux, les oasis botaniques, les nuages roses et blancs des arbres fruitiers : les couleurs et les parfums du nouveau visage du Piémont au printemps sont une invitation pour les itinéraires de découverte dans toute la région.

Pollone Parco Burcina Narcisi_foto Rossana Rege da Fb.jpg

 

Et votre point de départ ne peut être que la Région des lacs, où le lac Majeur et les îles Borromées sont une destination incontournable pour les amoureux des fleurs et des arbres rares. D’avril à mai, sur l’Isola Madre fleurissent les collections de rhododendrons, d’azalées et de magnolias, mais aussi 18 espèces de glycines provenant d’Amérique, de Chine et du Japon, et l’effet scénographique rend spectaculaire le paysage lacustre. Vous ne manquerez pas les jardins féériques du Palazzo Borromeo sur l’Isola Bella, où les floraisons atteignent leur plus grande splendeur en cette période et se relayent jusqu’en novembre. Sans oublier ceux de Villa Taranto, renommés eux aussi, où le mois de mars a déjà fait éclore edgeworthias, prunus, magnolias, forsythias, narcisses et tulipes ; plus tard vous pourrez admirer les rhododendrons et les azalées qui forment par centaines de larges massifs, et pendant les mois d’été, la reine des plantes aquatiques, le nénuphar tropical Victoria Cruziana, mais aussi des dahlias et des labyrinthes verts : parmi les tout prochains événements, citons la « Festa delle Bulbose » (Fête des bulbes) du 3 au 17 avril et « Colori senza confini » (Couleurs sans frontières) de la mi-avril à la mi-mai. À Oggebbio, si vous êtes amateurs de camélias, vous pourrez admirer, en profitant entre autres de promenades guidées, le grand jardin romantique créé en 1872 à la Villa Anelli : l’un des deux jardins à l’anglaise en Italie certifiés par l’International Camellia Society comme « Camellia Garden of Excellence » (Jardin d’excellence), avec plus de 500 arbustes de plus de 318 cultivars Camellia Japonica. Actuellement, les tulipes et les violettes, le jasmin et la glycine sont dans toute la beauté de leur épanouissement à la Villa Pallavicino, sur la promenade du lac de Stresa, et à partir de mai, ce sera l’explosion de la floraison des roseraies qui prendra le devant de la scène.

villa Taranto.jpg


En attendant les mois de mai et juin pour profiter du spectacle extraordinaire qu’offre le Parc Burcina « Felice Piacenza » et le Bassin des Rhododendrons de l’Oasis Zegna près de Biella, deux authentiques paradis de couleurs, avec le rouge, le rose, le blanc et le violet des pétales, vous pourrez déjà avoir un avant-goût avec « Primavera in tavola » (Le printemps à table), concours de photos-dégustation ouvert jusqu’au 30 avril dans 14 restaurants de la région ; puis, à partir du week-end du 21-22 mai 2022 et jusqu’au 5 juin, vous pouvez réserver des promenades à l’Oasis Zegna avec les guides d’OverAlp.
 

Oasi Zegna_VisitPiemonte 1.JPG


À Turin, le Parc du Valentino avec son jardin botanique et le Palazzo Madama avec son hortus médiéval vous permettent de vous promener parmi des plantes et des fleurs insolites même en ville. Et non loin de là, la magnifique Reggia di Venaria, le palais royal classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, a un parc qui est un des plus beaux d’Italie, tout particulièrement à cette époque de l’année, avec les cerisiers et les poiriers en fleurs du Potager Royal. Dans le Canavais, un des coins les plus étonnants du parc du Château de Masino, protégé par le Fonds pour l’Environnement italien (FAI), est le Jardin des nuages, réalisé grâce au soutien de la Fondation Zegna et conçu par l’architecte Paolo Pejrone : 7 000 plantes de Spirée de Van Houtte à l’exceptionnelle floraison blanche. Ne manquez surtout pas Messer tulipano, du 2 avril au 1er mai dans le parc du château de Pralormo dans la province de Turin, une manifestation florale incluse dans le circuit mondial des jardins de tulipes de la World Tulip Society, qui présente plus de 100 000 tulipes et narcisses et présente un calendrier d’initiatives collatérales et éducatives. Encore des tulipes à Pianezza, toujours près de Turin, lors de la « Tuliparty », à regarder et à cueillir, avec ou sans le bulbe, à un prix modeste : il y en a 135 000 dans 135 variétés. Au Château de Miradolo à San Secondo di Pinerolo, le camélia est la vedette du grand parc, avec plus de 160 exemplaires des variétés les plus anciennes et les plus rares d’Italie. Le spectacle des cerisiers en fleurs peut être admiré à Pecetto (province de Turin), les rangées de pêchers colorent le paysage de fleurs roses dans le Saluçais (Cuneo), Borgo d’Ale (Vercelli) et Volpedo (Alessandria), tandis qu’à Novare tous les ans on voit fleurir l’unique, magnifique, immaculé cerisier japonais, donné par des industriels du Soleil Levant au chimiste Giacomo Fauser dans les années 1940.