Depuis le XVe siècle, le Suaire de Turin a suivi le destin de la dynastie de la Maison de Savoie, et il est conservé aujourd’hui dans la Cathédrale de Turin, dans la dernière chapelle de la nef gauche, sous la Tribuna Reale.
Le drap de lin montre la double image du cadavre d’un homme mort à la suite de tortures puis crucifié.
Selon la tradition, il s’agit du linceul cité dans les
Évangiles et qui servit à envelopper le corps de Jésus dans sa tombe. Conservé dans la Châsse de Conservation, enfermée à son tour dans une grande caisse métallique, le Saint Suaire n’est pas visible et n’est montré qu’à l’occasion des ostensions publiques.

Le Musée du Saint Suaire est situé dans la crypte de l’Église du Saint Suaire. Il offre un panorama exhaustif sur les recherches autour du saint suaire, depuis le XVIe siècle jusqu’aux recherches scientifiques les plus récentes, qui ont amené à la stupéfiante image en trois dimensions du visage de l’Homme du Suaire, élaborée en 1978 par l’équipe menée par Giovanni Tamburelli.
Un vaste espace est dédié aux études sur le tissu, aux microtraces, aux enquêtes médico-légales, aux empreintes des pièces de monnaie laissée sur le Linceul et à l’analyse iconographique.  

 

Visitez le site web pour en savoir plus.