Le chemin de Don Bosco

Le chemin de Don Bosco retrace les lieux qui ont marqué l’histoire et la formation du fondateur de la Congrégation des Salésiens et du « Saint Social » qui au XIXe siècle est devenu le promoteur d’œuvres éducatives et caritatives en faveur des jeunes des origines les plus modestes.

Le chemin relie le centre-ville de Turin à Castelnuovo d’Asti (aujourd’hui Don Bosco). Ici, dans le hameau de Becchi, le Saint est né en 1815 dans une humble ferme, où se dresse aujourd’hui l’imposante basilique qui lui est dédiée. L’itinéraire se ramifie en trois parcours, excellents pour des promenades simples ou des randonnées de plusieurs jours : le Chemin Haut, de la basilique de Superga à l’abbaye de Vezzolano et Castelnuovo Don Bosco ; le Chemin Moyen, à travers Baldissero Torinese, Pavarolo, Montaldo Torinese et Marentino, en passant par le lac d’Arignano ; le Chemin Bas, s’étendant entre les parcs des collines de Turin et ses principaux villages, de Pecetto à Chieri et Buttigliera Alta.

Depuis le point de départ, le sanctuaire turinois de Maria Ausiliatrice (Maison mère et lieu symbolique des salésiens, fondé par Don Bosco, qui y est enterré), vous traversez le cœur romain de l’ancienne Augusta Taurinorum jusqu’au noyau central d’âge baroque, avec les élégantes Résidences royales classées au patrimoine mondial de l’UNESCO (Palazzo Reale et Palazzo Madama, l’armurerie et la bibliothèque royale), dominées par les deux splendides dômes de l’église royale de San Lorenzo et de la Cathédrale (qui abritait autrefois le Linceul), tous deux réalisés par Guarino Guarini.

Continuez entre les rives du Pô et les collines de Turin dans la réserve naturelle du Meisino (incluse dans le Parco del Po Torinese e Riserva Biosfera MaB Collina Po UNESCO) pour monter au Parc Naturel de Superga jusqu’à la Basilique baroque. Ce complexe sacré, voulu par le duc Amedeo Vittorio II pour remplir le vœu fait à la Vierge après avoir vaincu les assiégeants franco-espagnols en 1706, se trouve dans une position spectaculaire surplombant la plaine de Turin et les Alpes. Pour y accéder, il y a aussi le tramway historique Sassi - Superga, la seule crémaillère de ce genre en Italie et l’une des rares encore en activité, inauguré en 1884.

Entre villages historiques, châteaux et pentes le Chemin de Don Bosco touche également des lieux artistiques-religieux merveilleux tels que l’Abbaye de Vezzolano, symbole du patrimoine de l’art roman piémontais. Ici cet itinéraire croise le chemin Superga - Vezzolano - Crea, une ancienne route parcourue par les pèlerins du Monferrato Astigiano et Alessandrino jusqu’au Sacro Monte de Crea (Patrimoine UNESCO). Ce sont aussi les Routes des couleurs et des saveurs, riches en produits agroalimentaires à essayer grâce au Panier de produits typiques de la province de Turin, en sirotant des vins AOC provenant d’anciennes vignes, telles que l’Albugnano et la Freisa di Chieri.