Chemin Dévot des Monts Sacrés

Le Chemin Dévot des Monts Sacrés serpente sur environ 700 kilomètres le long de l’ancienne route pré-alpine qui relie le 7 Monts Sacrés du Piémont aux deux monts sacrés situés en Lombardie. Ces complexes artistiques et religieux uniques en Italie sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2003. Bastions de la foi catholique contre l’hérésie protestante érigés entre le XVe et le XVIIIe siècle sur les collines et dans les régions montagneuses, les Sacri Monti sont devenus des destinations de pèlerinage comme alternative à un voyage en Terre Sainte.

Itinéraires juifs au Piémont

Uniques en Italie pour leur variété et leur nombre, les lieux juifs du Piémont sont une source inestimable pour en apprendre davantage sur l’histoire de la communauté qui s’est installée de façon permanente sur les terres du duché à partir du XVe siècle. Présents principalement dans les centres urbains, le 29 mars 1848, grâce aux arrêtés royaux de Carlo Alberto, les Juifs ont obtenu les droits civils et politiques et la possibilité d’accéder aux fonctions civiles et militaires.

Aujourd’hui, Turin, la capitale historique du royaume de Savoie, et douze villes du Piémont ouvrent aux visiteurs des lieux de culte, d’anciens ghettos, des cimetières et des musées juifs. Un patrimoine précieux composé d’inscriptions, de stucs et de marqueteries, d’objets et de mobilier d’art sacré, qui - dans le cas des synagogues - ornaient celles bâties dans le ghetto préexistant et celles érigées après l’émancipation de 1848.

Alessandria, Asti, Biella, Casale Monferrato, Carmagnola, Cherasco, Cuneo, Ivrea, Mondovì et Saluzzo figurent parmi les premières synagogues. Espaces de vie simples, elles étaient dépourvues d’éléments reconnaissables à l’extérieur, une structure maintenue inchangée même après 1848. Aujourd’hui, une exposition permanente illustre la synagogue d’Asti, alors qu’à Carmagnola un chemin multimédia explique l’histoire de la communauté locale ; à Biella le centre de culte est situé dans la partie haute de la ville, dans le faubourg historique de Piazzo. Dans la ville d’Alessandria la synagogue fait actuellement l’objet d’importants travaux de restauration, comme le petit temple d’Ivrea. La région de Cuneo abrite les synagogues de Cuneo, Mondovì et les petits joyaux baroques de Saluzzo et Cherasco.

La plus ancienne synagogue piémontaise avant le ghetto se trouve à Casale Monferrato. Fondée en 1595, c’est l’un des centres juifs les plus précieux d’Europe. Aujourd’hui monument national, avec sa splendide salle de prière entièrement ornée d’inscriptions et de citations en hébreu, de stucs dorés et de voûtes incrustées, la synagogue est un authentique chef-d’œuvre du baroque piémontais. Derrière les grilles en bois ciselé des deux galeries des femmes se trouve la précieuse collection du Musée d’art et d’histoire juive (ou « Museo degli Argenti »), alors que le sous-sol, autrefois un four pour le pain azyme, abrite aujourd’hui le « Museo dei Lumi », une collection unique au monde de 200 chanoukka (les candélabres rituels à huit branches), réalisés par des artistes

contemporains internationaux.

Successifs à l’Emancipation sont les complexes juifs de Turin et celui de Vercelli. Siège

de la principale communauté juive du Piémont, la synagogue de Turin a une histoire curieuse. En

1861, à la naissance du royaume d’Italie, la communauté confie la construction d’un nouveau temple au célèbre architecte Alessandro Antonelli (lien vers les itinéraires d’Antonelli), mais, lorsque le bâtiment de 47 mètres ne cesse de croître considérablement sans s’achever, la communauté juive décide de céder le terrain à la municipalité en contrepartie du terrain où, en 1884, la synagogue actuelle de style néo-mauresque est inaugurée. Aujourd’hui, le bâtiment d’origine est devenu le symbole de la ville : la Mole Antonelliana (siège du Musée National du Cinema). La visite de la synagogue comprend aussi l’exposition dans la galerie du petit temple et l’accès à la bibliothèque. A Vercelli, le grand temple, achevé en 1878, et la collection d’objets sacrés du Musée sont accessibles avec des visites guidées.